Vous trouverez dans cette section l’information vous indiquant comment :

Consultez aussi le guide Comment citer ses sources selon le type de document préparé par la bibliothèque (automne 2014) en s’inspirant de la méthode de Pour réussir, de Bernard Dionne.

Citer et paraphraser

Dans un travail, à partir du moment où vous reprenez les mots ou simplement les idées d’un auteur, vous devez l’indiquer à votre lecteur.

Lorsqu’on reprend les mots exacts de l’auteur, il faut utiliser les guillemets pour indiquer le passage cité.

Si le passage cité est de moins de 5 lignes, la citation est intégrée au texte, entre guillemets (« … »).

Avant de fermer le deuxième guillemet, il faut insérer un appel de note, c’est-à-dire un chiffre en exposant qui indique dans quelle note de bas de page la source citée est mentionnée. (Si vous utilisez la méthode auteur-date, la référence abrégée sera alors inscrite entre parenthèses, à la suite de la citation.)

Exemple:
Comme le mentionne Guy Debord, « [t]oute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles.¹ »

_____________________

1. Guy Debord, La société du spectacle, Paris, Gallimard, 1992, p.15

Si le passage cité est de 5 lignes et plus, la citation est mise en retrait dans un paragraphe séparé, sans guillemets.

À la fin du paragraphe, il faut insérer un appel de note qui indique dans quelle note de bas de page la source citée est mentionnée. (Si vous utilisez la méthode auteur-date, la référence abrégée sera alors inscrite entre parenthèses, à la suite de la citation.)

Exemple:
Guy Debord propose une vision particulière du spectacle :

Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images. Le spectacle ne peut être compris comme l’abus d’un monde de la vision, le produit des techniques de diffusion massive des images. Il est bien plutôt une Weltanschauung devenue effective, matériellement traduite. C’est une vision du monde qui s’est objectivée.¹

_____________________

1. Guy Debord, La société du spectacle, Paris, Gallimard, 1992, p.16-17.

Lorsqu’on reprend l’idée de l’auteur mais en l’expliquant dans ses propres mots, il s’agit non pas d’une citation mais d’une paraphrase.

Dans ce cas, les guillemets ne sont pas nécessaires. Il suffit d’indiquer la source de l’information avec un appel de note inséré dans le texte.

Attention : paraphraser est difficile. Cela implique plus qu’un simple changement dans l’ordre des mots de l’auteur. Il faut reprendre l’idée du texte et l’exprimer à sa façon.

Exemple:
Selon Guy Debord, le concept de spectacle ne devrait pas être réduit aux images qui le constituent: il devrait plutôt être considéré d’un point de vue social. Dans une telle perspective, le spectacle se définirait donc davantage par le rapport social qu’il crée entre des personnes.¹

_____________________

1. Guy Debord, La société du spectacle, Paris, Gallimard, 1992, p.16-17.

Écrire une note de bas de page

Les notes de bas de page des ouvrages cités pour la première fois dans un travail contiennent toutes les informations nécessaires pour décrire le document.

Règle générale : chaque information est séparée par une virgule.

Pour savoir quelles sont les particularités bibliographiques d’un type de document, réfère-toi au guide de la bibliothèque, Comment citer ses sources d’information selon le type de document, inspiré du livre Pour réussir de Bernard Dionne, ou informe-toi auprès de ton enseignant pour savoir quelle méthode bibliographique il préfère.

Il existe aussi un guide de recherche en sciences humaines et un guide méthodologique pour les études et la recherche en sciences de la nature.

Les notes de bas de pages des ouvrages cités plus d’une fois dans le travail contiennent des abréviations qui permettent d’éviter la répétition des informations bibliographiques.

Lorsqu’on cite le même auteur ou le même ouvrage plus d’une fois dans un travail il est possible d’utiliser des locutions latines (abréviations) au lieu de retranscrire à nouveau l’ensemble des informations bibliographiques déjà présentées.

  • ibid.

Qui signifie ibidem, c’est-à-dire au même endroit. À utiliser lorsqu’on cite la même oeuvre dans deux notes de bas de page qui se suivent.

Voir la note 2.

  • id.

Qui signifie idem, c’est-à-dire le même. À utiliser lorsqu’on cite des ouvrages différents d’un même auteur dans deux notes de bas de page qui se suivent.

Voir la note 6.

  • op. cit.

Qui signifie opere citato, c’est-à-dire oeuvre déjà citée dans le travail. À utiliser lorsqu’on cite une oeuvre qui a déjà été citée dans une note de bas de page précédente.

Voir la note 4.

  • loc. cit.

Qui signifie loco citato, c’est-à-dire passage cité. À utiliser lorsqu’on cite une partie d’une oeuvre qui a déjà été citée dans une note de bas de page précédente. Une partie d’oeuvre peut être un article de périodique ou un article d’encyclopédie.

Voir la note 5.

Exemples :
1. Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis : de 1492 à nos jours, 2e éd., Montréal, Agone, 2006, p. 155.
2. Ibid., p. 180.
3. Claude Couture, « Étude critique », Histoire sociale, Vol. 38, no 75, (mai 2005), p. 105.
4. Howard Zinn, op. cit., p. 45.
5. Claude Couture, loc. cit., p. 110-114.
6. Id., « Continuité ou rupture des discours nationaux? », Revue internationale d’études canadiennes, no 22, (automne 2000), p. 199-216.

Insérer une note de bas de page avec un logiciel de traitement de texte

Dans Microsoft Word:

  • Placez votre curseur à l’endroit où vous voulez insérer une note de bas de page.
  • Allez dans le menu Références, cliquez sur Insérer une note de bas de page.

Insertion de notes de bas de page

  • La note est automatiquement créée et il ne vous reste qu’à inscrire les informations du document que vous désirez citer.

Écrire une médiagraphie

On utilise le terme « médiagraphie » lorsque les ouvrages cités dans un travail proviennent de plusieurs médias. S’il ne s’agit que de documents sur papier on utilise alors le terme « bibliographie ».

Présentation d’une médiagraphie:

  • Les ouvrages cités sont en général regroupés par section : les ouvrages de référence, les livres, les sites Internet, les articles de périodiques, etc.
  • Dans chaque section, les ouvrages sont présentés par ordre alphabétique du nom de famille des auteurs. Un document sans auteur sera intégré à la liste selon les premières lettres de son titre.
  • De manière générale, chaque information d’une référence est séparée par une virgule, à l’exception du prénom de l’auteur qui est suivi d’un point.

Pour savoir quelles sont les particularités bibliographiques d’un type de document,  réfère-toi au guide de la bibliothèque, Comment citer ses sources d’information selon le type de document, inspiré du livre Pour réussir de Bernard Dionne, ou informe-toi auprès de ton enseignant pour savoir quelle méthode bibliographique il préfère. Il existe aussi un guide de recherche en sciences humaines et un guide méthodologique pour les études et la recherche en sciences de la nature.

  • Faire une médiagraphie avec un logiciel de traitement de texte

Déplacez les indicateurs de retrait sur la règle (voir l’image) pour avoir un retrait vers la droite du texte à partir de la deuxième ligne de la référence bibliographique

word